vétonat

ce que représentent les honoraires du vétérinaire

          Les français ont l'habitude de payer leurs factures d'eau, d'électricité, de supermarché, de plombier... Mais avec notre système de sécurité sociale, nous ne sommes pas habitués à payer nous mêmes nos soins médicaux. Les américains ont eux une bien meilleur idée de combien coûte une chirurgie ou tel examen complémentaire puisqu'ils le payent pour eux... Les français n'ont eux, pas conscience du cout réel de la santé. Et pourtant pour leurs animaux ils sont bien obligés de l'assumer! On prête au vétérinaire l'image d'un professionel relativement cher. Il est important de bien évaluer le travail de celui-ci pour comprendre le rapport qualité prix des soins apportés.

 

             Que deviennent 100 euros payés par un client au vétérinaire (hors médicaments qui représentent souvent une bonne part de la facture)? Le revenu du praticien avant impôts est de même pas 20 % de la facture. En effet sur 100 euros, 16,4 euros sont en réalité de la TVA (les soins de médecine humaine bénéficient d'une exemption de TVA) et 61,30 euros en moyenne des coûts: achats de produits 27,7 euros + salaire et charges sociales des employés 13,20 euros + loyer du local 4,10 euros + amortissements 1,60 euros + charges sociales du vétérinaire 4,90 euros + autres coûts 9,80 euros.

 

              Quand aux médicaments vétérinaires, ils sont en général plus chers que les médicaments humains, pourquoi? Tout d'abord la TVA est à 19,6 % alors qu'en humaine elle est à 5,5 %. Celà fait déjà une différence de 14,1 % imposée par l'état! Ensuite les coûts de production sont en moyenne plus chers parce que les produits vétérinaires ne bénéficient pas des mêmes économies d'échelle alors que les contraintes réglementaires sont proches de celles des médicaments humains. Le marché vétérinaire est 20 fois plus petit qu'en humaine: les coûts ne peuvent pas être répartis de la même façon!

 

            Les produits vétérinaires sont-ils plus chers qu'ailleurs ? Non, sauf exeption. Il suffit pour s'en persuader de comparer les prix de vente des aliments pour animaux vendus aussi en animalerie, ou des médicaments vétérinaires vendus en pharmacie. Il sont en général identiques voir inférieurs chez le vétérinaire! Avec la connaissance de l'animal, l'écoute, le conseil, le suivi, la sécurité et la disponibilité en plus. Pour l'exemple, j'ai vu l'autre jour une boite de frontline, un antiparasitaire bien connu, 10 euros plus cher au bricomarché du coin que sur mon présentoir...

 

             Le bien-être et la santé animale ont un coût. La réalité du prix du vétérinaire repose sur des frais (personnel soignant, équipement et matériel, formation, stock...). Le vétérinaire est pratiquement le seul professionel de santé à ne pas dépendre de fonds publics, il doit donc faire payer à ses clients la totalité des coûts des soins réalisés. La qualité exigée du client et les exigences administartives ne font qu'augmenter. Un juste équilibre est donc à trouver entre la qualité du service et l'importance des honoraires demandés par le vétérinaire.



17/04/2008
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres