vétonat

8 avril 2008: ça redémarre

            Bon hier je me plaignait de rien avoir à faire et aujourd'hui je n'ai pas trop le temps de chomer. Tant mieux! Au programme ce matin, une dent à retirer, des ovaires à enlever, un abcès à percer. Ha la saison des amours ! Les minettes en chaleur qui ne laissent pas dormir leurs maitres et qui s'en vont fricoter avec le premier matou venu. Et les mêmes matous qui se battent et se font des plaies infectées qui viennent à former des abces si elles ne sont pas soignées à temps. Tout ça donne du boulot aux vétérinaires quand vient le temps de la belle saison... Et cette dent aussi m'aura donné du fil à retordre: une carnassière bien volumineuse avec 3 racines. Ca c'est pas le meilleur coté du boulot. La dentisterie, je n'ai jamais trop aimé, ni à supporter, ni à pratiquer...

 

           Mais à propos il faut que je m'explique. Salariée pendant 4 ans à la sortie de mes études, j'ai suivit mon compagnon sur une grande agglomération du sud de la France et ayant du mal à y retrouver à travailler, j'ai entrepris de racheter une petite clientèle de campagne, près de l'autoroute pour que mon homme puisse aller travailler facilement en semaine, et pas trop loin des montagnes pour pouvoir continuer de sortir les week-ends. Me voilà donc chef d'entreprise avec une salariée à mi-temps, une remplacante de temps en temps et une montagne de charges diverses et variées à payer tous les mois en plus d'un emprunt à rembourser. Je gagne moins bien ma vie que lorsque j'étais salariée alors parfois les fins de mois sont difficiles. C'est pour ça que je stresse dès que l'on aborde une période plutôt calme niveau activité. Je finis par m'habituer parce que les clients finissent toujours par revenir, mais là en avril et dès le début de mois, ça devenait franchement inquiétant. Mais pas de panique, ça a l'air de redémarer, je ne vais pas mettre la clef sous la porte tout de suite...

 

 

          Voilà la minette qui se réveille. Elle ne chantera plus sous les fenêtres de la voisine! Mais faut voir le bon coté des choses, elle n'aura pas à supporter la mise bas, ni toute une armée de chatons à nourrir, ou pire, à les chercher pendant 3 jours quand ils auront été occis comme cela peut se faire tous les jours à la campagne. Evidemment elle fait une drôle de tête au réveil, mais demain elle aura déja tout oublié...

 

<<<   >>>

 



08/04/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres