vétonat

3 septembre : baisse de régime

                  Bon, elle est déjà finie, la super motiv de l'après vacances et du mois d'aout qui va bien car on voit plein de clients, les touristes, les gratouilles  et les familles qui débarquent au complet parce que tout le monde est en congés. Non, c'est la première semaine de septembre. C'est à dire la semaine de la rentrée, celle où l'on ne verra personne parce que tout le monde est occupé à faire autre chose. On sait aussi que ce ne sont que les prémices. On attaque 3 mois d'activité au ralentit, le pire étant en général octobre. Et puis les gens font plus la gueule, la piscine ferme à la fin de la semaine, les jours commencent à bien diminuer, et pour ne rien gacher, en ce moment, ici, on se lève avec un ciel gris. Bouhouhou !

 

 

                Mais j'ai quand même de quoi m'occuper un peu, le bilan comptable... Il faut retrouver un tas de papiers qu'on sait pas où qu'ils ont bien pu passer bordel, pourtant on avait pris soin de bien tout classer, tout ranger comme il faut. Et puis la comptable, elle a toujours une liste de questions tordues auxquelles, forcément, on n'avait pas pensé. Tout ça pour confirmer à la fin que, oui, oui, c'est pas la joie, le bilan est négatif ? Pas possible, je ne m'y attendais pas alors... Enfin, je m'avance un peu là, on verra bien. En tout cas, point assez positif, juillet et aout ont été moins pire que mai et juin. C'est cool non ? Bon, parait-il que dans la profession c'est comme ça partout. Le baromètre panelvet n'a t-il pas dit qu'en juin, tout avait baissé, les actes, les médocs, sauf les aliments ? Parce que bien sur, vu l'augmentation fulminante des prix des aliments pour chiens et chats sur l'espace d'une année, et bien ça se voit sur le chiffre d'affaire, mais ça fait pas plus de sous dans les poches à la fin du mois. Ce qui est rigolo, c'est que, avec la rentrée, les délégués des laboratoires sont revenus et qu'ils sont tous unanimes, il y a une baisse d'activité dans toutes les cliniques, mais c'est marrant, ils disent toujours ce qu'on a envie d'entendre, c'est jamais mieux chez le voisin. Sauf le délégué de chez Medocpourkiki, tout à l'heure, il a dit que certains avaient quand même une croissance à 2 chiffres, mais chhuuut, faut pas le dire, c'est qu'il n'est pas dans le métier depuis longtemps le délégué de chez Medocpourkiki, il sait pas encore y faire.

 

 

               Voilà, donc je suis ravie que ça marche bien chez certains confrères, faut bien qu'il y en ait qui tirent leur épingle du jeu, sinon ce serait trop triste. Moi, je ne doit pas avoir la bonne clientèle friquée qui va bien, et j'attends avec la plus grande impatience que le moral des ménages français du sondage sofresipsos remonte pour qu'ils reviennent faire soigner chiens et chats de la famille. Et puis, c'est quand même triste de voir arriver des animaux à soigner que quand les gens n'ont plus le choix, que la dermatite allergique s'est bien aggravée ou qu'il faut opérer Minette en urgence parce que la pillule c'est pas cher, mais c'est pas du 100 % et oui, il y a parfois des accidents. Et puis ce matin, j'ai encore euthanasié une chatte en fin de vie avec des tumeurs mammaires abominables. Pourtant je le dis, qu'il vaut mieux dépenser de l'argent à les faire stériliser, que ça coute moins cher en véto après, et que ça évite ce genre de drame. Mais je le dis aux gens que je vois... Et tous les autres, toutes ces minettes qui ne verront jamais un stéthoscope de leur vie que le temps de l'euthanasie venue... Ne vaut-il pas mieux dépenser un peu d'argent chez le véto que de garder ses derniers sous à acheter le dernier gadget à la mode ? Comment faire passer le message ? Le dire et le redire, le hurler sur les toits, ... pousser une gueulante sur le net ?

 

 

 

 

<<<   >>>



03/09/2008
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres