vétonat

17 mars : les mésavenures de Mycose, suite

          Bon, après un mois de février plutôt sympa, on se retrouve à nouveau à se tourner les pouces à l'approche du printemps. Heureusement Mycose est là pour nous trouver de l'occupation. Souvenez vous, Mycose, cette si jolie chatte à tête de fouine qui s'est installé chez moi, allant jusqu'à parasiter la niche de la pauvre Fifille... Et bien je n'avais plus vu Mycose depuis 2 jours, et puis là, paf, elle revient la gueule toute déformée, amaigrie et deshydratée, pas en forme quoi. Bon Ok, Mycose nous fait un abcès, elle a du se battre, c'est la saison. Allez, je prends Mycose dans une boite, direction le cabinet histoire de regarder ça.

 

         Il est difficile de regarder Mycose sans l'anesthésier, elle est pas facile à manipuler. Il semblerait tout de même que l'abcès soit d'origine dentaire, une histoire de croc cassé. Bon pas, le choix, il va falloir l'anesthésier histoire de voir ça... Une fois rehydratée et médiquée comme il faut, ce matin nous avons donc tué notre temps libre avec France à nous occuper de Mycose. Extraction dentaire (pas facile, mais on l'a eu !), et puis tant qu'on y est, brossage, shampoing, détartrage, elle est propre comme un sou neuf... Et puis à peine réveillée, zou, à la gamelle, qu'elle engloutie comme au premier jour, même pas le temps de macher un peu.

 

     En attendant, si elle savait la Mycose, tout ce qu'on a osé lui faire tant qu'elle dormait...

 

Une contention musclée

 

Un bon bain (je précise, elle dort...)

 

Séchage et bichonnage...

 

Et voilà !

 

<<<   >>>



17/03/2009
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres