vétonat

15 septembre : Ho, la puce!

                    Il y a parfois des consultations difficiles. L'autre jour je reçois Mr G. , un nouveau client avec une minette et son chaton. Les, deux sont rigolottes, ce sont des copier-coller l'une de l'autre mais de taille différente. Elles se grattent toutes les deux les oreilles parce que de petits acariens, des otodectes ont trouvé bien confortable de venir s'installer là. Mais il n'y a pas que ça. Il y a les puces aussi. C'est vrai que l'on trouve pas mal d'excréments de ces charmantes bestioles dans les poils des deux minettes. Mr G. a traité il y a 2 jours mais il croit bien qu'il a vu encore quelques puces trainer. Je lui explique alors qu'il faut regarder d'où viennent les puces, non pas sur les chats, mais dans la maison que les puces pondent des oeufs et bla bla et bla bla et bla bla...

 

               Mais là, j'ai quand même du mal à me concentrer, il y a un truc sur le nez de Mr G. Je ne sais pas bien, je ne vois pas précisément, il me semble deviner la forme, ... , on dirait bien une puce ! Bon, je lui dis? Mais si ça n'en est pas une, j'ai l'air de quoi moi ? J'essaye donc de mieux voir, me rapproche, non, je ne vois pas. J'en viens à loucher littéralement sur le nez de Mr G. qui ne se rend compte de rien. Pas facile de continuer mon discours dans ces conditions. C'est qu'il y a un deuxième monologue dans ma tête : "Mais, si c'est une puce, elle n'a pas l'air en forme quand même... peut être à cause du produit appliqué 2 jours avant ?"     

 

              Et puis le truc noir vient à sauter. "Ha, oui, tiens, c'était une puce". Et qu'est ce que je disais moi ? Je suis très fiére de moi, car j'ai réussi à tenir le fil de la conversation sans rien laisser paraître. Pas mal non ?

 

 

 

           

<<<   >>>



15/09/2008
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres