vétonat

14 avril : Joyeuses Paques

                 Week-end de paques en perspective, je l'ai longtemps attendu sachant que j'allais pouvoir prendre quelques jours de congé bien mérités. Mais jeudi, en faisant une petite analyse des modèles météo, il a fallu se faire une raison, que de la pluie toute la semaine, tant pis, on annule et on reporte à début mai histoire de profiter des ponts et des coquelicots dans les prés.

 

               Bon, encore 3 semaines à tirer, mais je vais profiter du week-end prolongé pour me reposer. C'était sans compter Mr et Mme L. ! Ces derniers ont 2 chiens. Un rottweiler et un dogue canario (un autre chien énorme style pitbull). Bien sur il y a le mâle et la femelle, et bien sur, ils pensaient pouvoir les empecher de reproduire. Raté ! L'été dernier, demoiselle dogue canario a fait des chiots, et Mr et Mme L. n'ont pas eu le coeur à faire un tri, ils les ont tous gardé. 7 mois plus tard, ils en ont placé certains, mais ont été obligés de garder 3 males. Ceux-ci ont aujourd'hui une bonne taille et ressemblent à s'y méprendre à des chiens dits dangereux par la loi, de première catégorie même. Mais déjà trop grands pour être assimilables à des pitbulls, ils n'ont pas encore atteint la taille tosa. Pour l'instant en tout cas, Mr et Mme L. sont plutôt tranquiles. Sauf que bien sur, ils n'ont pas eu le temps de bien prendre en main les 3 chiots qui, très sympas à l'intérieur de la famille, sont de vrais monstres en dehors car insuffisamment sociabilisés, ils ont peur de tout. Grognements, menaces, on a vraiment pas envie d'y mettre la main, c'est sur ! Pour couronner le tout, Mr et Mme L. ont déjà bien du mal à nourrir tout ce petit monde, alors les vacciner, pensez vous ! Les chiens ont grandi sans avoir vu un seul vétérinaire. Bon point, ils se sont quand même décidé à faire quelque chose pour pas que ça ne se reproduise et m'ont fait stériliser la mère la semaine dernière.

 

             Et là, Mme L. elle a pris rendez-vous d'urgence parce que Rambo, l'un des 3 mâles, a mangé du bois, et maintenant il vomit et fait du sang. C'est vrai qu'il n'a pas l'air d'avoir la forme Rambo. Il ne se défend même pas quand je lui mets la muselière, trop facile... Il a mal au ventre, est deshydraté, et je suis déjà en train de réfléchir à comment faire passer la pillule du coût d'une nouvelle chirugie... jusqu'à ce que je soulève la queue pour prendre la température. Diagnostique à l'odeur... Peu de doute, c'est une parvovirose !!! Une fois mon hypothèse confirmée par le test, j'explique à Mme L. de quoi il en retourne, que c'est une gastro-entérite virale très grave, qu'il va falloir mettre Rambo sous perfusion, certainement pour plusieurs jours. Et j'insiste lourdement sur le fait que la maladie est TRES contagieuse, et que comme elle a cru bon de négliger les vaccins des autres chiots également, il va falloir tout nettoyer à la maison et les surveiller de très très près.

 

            Mme L. a l'air d'avoir bien compris et elle s'en retourne après m'avoir aidé à poser le cathéter et installer le chien dans la cage. Elle est partie et moi je réalise... Je suis foutue pour tout le week-end. Déjà 30 Kg de chien tout chiasseux, agressif, et il risque de m'en arriver 2 autres comme ça ! (soit 90 Kg pour ceux qui suivent). Bien sur, France est en vacances, je suis toute seule, et je ne suis même pas sure d'être payée à la fin (j'ai la chèque de la chirurgie de l'autre jour, mais ne peux pas encore l'encaisser). Pffffu quelle galère...

 

             Vendredi, Rambo va beaucoup mieux. Enfin, il a une diarrhée hémorragique très abondante et malodorante, il vomit, ne mange pas, mais il a retrouvé suffisamment la pêche pour ne même pas me laisser ouvrir la cage. Su-per ! Et Mme L. qui vient m'amener les 2 autres qui commencent les premiers symptomes... L'un d'eux va suffisament bien pour repartir. Ouf ! L'autre, on l'appellera Kaiser, rejoint son camarade, et alors qu'il était plutôt cool en consultation, il ne met pas 5 minutes à suivre Rambo et se mettre à grogner. Vraiment génial, je suis aux anges...

 

            Voilà, week-end pourri pourri, pluvieux et triste, et moi obligée de revenir matin et soir venir m'occuper de 2 monstres puants. Au programme, nettoyage des bacs de récupération sous les caillebotis, plutôt sportif. Entretien des perfusions et injections dans la même perf, le tout sans mettre les mains dans la cage (pour celà il faudra toute mon ingéniosité... je suis blonde mais quand même, faut pas me sous-estimer...). Dieu merci, mes nausées m'ont quitté depuis un petit moment déjà et je suis encore suffisamment en forme pour faire tout ça. L'avantage de la situation, c'est que comme le gros ventre commence à se voir, Mr et Mme L. ne risquent pas de me reprocher de ne pas assez en faire, alors je n'ai aucun scrupule à soigner les chiens de loin et laisser les cages bien dégueu.

 

            Kaiser sortira finalement mardi, et Rambo mercredi. Les 2 ont tenu les choc, et pourtant j'ai eu quelques inquiétudes pour Rambo à voir ce qu'il a perdu pendant ces 5 jours. Enfin, voilà, ils vont mieux, ils repartent avec Mme L. plutôt sympa, et Mr L., imbécile heureux, qui ira contredire mes propos. Le chien il grogne, il est méchant, c'est bien normal, je ne lui ai fait que des misères... Lourdement, j'ai lourdement insisté sur le fait que leur situation était à risque, que les chiens avaient beau leur faire plein de mamours, ils étaient dan-ge-reux ! Mais bon, je reste avec une drôle d'impression, j'ai passé un week-end pourri, les chiens s'en sont sortis, mais c'est triste à dire, je me dis qu'il aurait surement mieux valu pour tout le monde qu'ils n'y aient pas survecu...

 

pour savoir à quoi ressemble un dogue canario...

 

 

<<<   >>>

                  



17/04/2009
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres